Fondation-logoFinancée par vous, ses donateurs, à l’instar du Fondation-IMGComplexe hôtelier Ramana, la Fondation Je suis là pour toi vous convie à ses soirées d’information qui culminent annuellement avec un voyage en Inde au Garden Childrens Home de Rishikesh. La mission de la fondation est de venir en aide à ce jardin d’enfants orphelins. En y injectant des fonds et un soutien humain par un bénévolat ciblé, la fondation contribue au bien-être de ces orphelins et des enfants défavorisés du quartier de Tapovan. Refuge, école, milieu de vie, le jardin d’enfants permet à des bénévoles du monde entier de vivre une expérience unique de relation d’aide en y assistant ses enseignants pour toutes sortes d’activités éducatives ou simplement ludiques.

Merveilleusement situé, en contrefort du Gange, dans le village tranquille de Laxman Jhula, capitale mondiale du Yoga, le jardin s’est dôté en 2015 du Ramana’s cafe qui l’aide aussi à financer ses activités caritatives.

La fondation Je suis là pour toi se compose de personnes ordinaires qui ont des idéaux extraordinaires, et qui parviennent à faire une différence dans la vie de ces orphelins à qui la vie permet un nouveau départ. Ainsi donnez généreusement!
Et renseignez-vous sur notre programme de bénévolat afin de participez à notre prochain grand voyage initiatique! Vous aussi pourrez dire : Je suis là pour toi!

Ramana’s Garden Childrens Home

« La vision de Ramana Seva Samiti est que chaque enfant indépendamment de la caste, le credo, ou le contexte social-économique a le droit de l’éducation de qualité, la nutrition appropriée et des services médicaux primaires. (…)»

Fondateur local

Détenteur d’une Maîtrise de l’U.de.S. intitulée L’Esprit du Sacré, Jean-Sébastien Bachand fonde en 2016 le Complexe hôtelier Ramana et sa Fondation Je suis là pour toi.

Un pied en Estrie et un, dans l’Himalaya, très vite, il choisit la quête de sens comme moteur principal de son existence. Il se marie en 1992 à Caroline Gauthier, professeure de yoga, avec laquelle ils auront quatre enfants, Ismaël, Stella, Flavie et Renaud.

Dès 1996, il est initié au yoga et à la méditation, par son instructeur, Swamiji Jayaprakash Narayan, ce, en parcourant l’Inde du Nord au Sud, visitant les principaux lieux de culte. À maintes reprises depuis cette époque, Jean-Sébastien séjourne à Rishikesh, son port d’attache favori. En 2015, il se lie d’affection pour Swamiji Atmanand qui y dirige l’ashram Ajatananda, qui est un lieu de culte et de croissance interconfessionnel.

«Parfois nous avançons dans la vie, convaincu d’être sur le bon sentier, puis tout à coup il devient évident que quelque part nous avions dévié de notre route rêvée. À quelques pas devant, l’obstination nous pousse-t-elle contre une falaise, un mur ou notre dénature complète? Alors, nous rebroussons chemin, car il n’est jamais trop tard pour bien faire.»

J.-S. B.